Signification des CH, K et LM

Tout le monde (ou presque) a déjà pris Arnica en 9 CH après un choc ou Apis Mellifica en 7 CH après une piqûre d’Abeille.
Tout le monde sait qu’en pharmacie on peut se procurer des tubes de granules
vert (5 CH), rouge (7 CH), bleu (9 CH), jaune (15 CH).
Personne (ou presque) ne sait vraiment ce que signifient ces 2 lettres « C et H ».
Un nombre plus petit encore de personnes connait les dilutions K et LM.

Je vous invite à visiter la page « définitions générales » où il est question de ce que l’homéopathie n’est pas dont la phytothérapie avec laquelle on la confond souvent.
J’ai eu récemment cet échange avec une personne de mon entourage:
« – l’homéopathie, je ne connais pas, les plantes oui mais l’homéo: non »
« – tu n’as jamais pris d’Arnica en granules sous la langue? »
« – ah ça si mais Arnica c’est une plante, c’est de la phyto, non? »
« – oui c’est une plante mais en 9 CH, il n’y a plus grand chose de la plante »
 » – c’est quoi les CH? »

Les Centésimales Hahnemanniennes ou « CH »

A partir de la teinture mère du médicament (minéral, végétal ou animal), on prend 1 goutte de celle-ci additionnée à 99 gouttes d’eau.
Cela donne la 1 CH, on recommence dans un nouveau flacon pour obtenir la 2CH et ainsi de suite…
Ce processus de dilution centésimale vient de Hahnemann (hahnemanienne).
Une 9 CH est donc diluée 900 fois par rapport à la teinture mère, une 12 CH 1200 fois, 30 CH 3000 fois

Les Korsakoviennes ou « K »

Nous les devons au Docteur Korsakov. Il exerçait essentiellement sur les champs de batailles (et à cheval), ne pouvant ainsi pas transporter beaucoup de flacons pour préparer ses dilutions.
Il n’utilisait ainsi qu’un seul flacon pour réaliser ses dilutions successives au centième.
1 goutte de teinture mère additionnée à 99 gouttes d’eau, cela donne la 1 K (=1CH) diluée 100 fois.
Dès la 2K par contre il n’y a plus d’équivalence avec les CH
Les 30 K (diluée 3000 fois), 200, 1.000 et 10.000 K sont prescrites régulièrement par les praticiens formés en homéopathie.

Les quinquagintamillésimales ou « LM »

Souvenez-vous de vos cours d’école primaire et de l’apprentissage des chiffres romains: L (50) et M(1000)
Si mon article est clair jusqu’ici vous aurez compris que
1 LM c’est 1 goutte de teinture mère additionnée à 49.999 gouttes d’eau (diluée 50.000 fois).
Nous les devons à Hahnemann qui cherchait à obtenir une action plus prolongée dans le temps par rapport aux CH.
Elles sont elles aussi régulièrement prescrites mais dans une moindre mesure tout de même.

Notion de dynamisation

Les dilutions successives au centième (CH et K) voire au cinquante millième (LM) ont en commun un pilier essentiel de la préparation des médicaments homéopathiques: la dynamisation.
A chaque dilution, une dynamisation.
9 dynamisations pour les 9 CH et 9K correspondent à des dilutions au 900ème pendant que pour une 9 LM cela correspond à une dilution au 450.000ème!

Equivalence entre CH, K et LM?

Alors que nous ne connaissons pas à l’heure actuelle le mécanisme d’action des médicaments homéopathiques, il serait peu rigoureux (dans une médecine qui se veut rigoureuse avant tout) de tenter de comparer l’effet de telle et telle dilution d’un même médicament.

Empiriquement, sur le terrain nos aînés ont tout de même pu remarquer que les:
– 5, 7 et 9CH avaient un effet dans le temps proche des 30K
– 12 et 15 CH avaient un effet dans le temps proche des 200K
– 30 CH avaient un effet dans le temps proche des 1000K
Ceci est à manipuler avec prudence et mon sentiment est qu’il vaut mieux s’habituer à un type de prescription (CH ou K) afin d’affiner ses résultats, son expérience et sa réussite.

Concernant les LM, je les ai utilisées pour des pathologies lourdes notamment de l’épilepsie.
J’ai en effet réussi à trouver le médicament qui a pu soulager les crises convulsives de 2 chiens, Cicuta Virosa pour Jueny et Stramonium pour Harry*.

Pour rappel, on ne prescrit en homéopathie qu’après comparaison entre une liste de symptômes d’un patient et celle d’un médicament (loi des semblables).
Pas de symptômes, (pas de maladie), pas de liste, pas de loi des semblables, pas de prescription!
Que faire alors dans des pathologies aussi lourdes et dramatiques que l’épilepsie?
Attendre qu’une nouvelle (série de) crise survienne et la calmer avec le médicament qui l’a déjà fait par le passé?
C’était inconcevable pour moi et c’est pourquoi j’ai prescris quotidiennement des LM, moins « puissantes » car moins dynamisées que les CH ou K et plus diluées donc plus « douces ».
Ni risques de provoquer ce contre quoi je luttais en prescrivant des CH ou K au quotidien (ce risque méconnu sera abordé dans un autre article) ni attente insatisfaisante que de nouvelles crises surviennent: le compromis parfait, merci Hahnemann!

*MISE EN GARDE
Cicuta et Stramonium ne sont pas des médicaments antiépileptiques, il n’existe aucun médicament « anti quoi que ce soit » en homéopathie.
Ces 2 prescriptions sont issues d’un travail rigoureux impliquant une méthodologie précise apprise en formation et prenant en compte ces 2 chiens dans leur totalité.
Ne les utilisez surtout pas en « recettes » sur vos animaux si ils souffrent malheureusement d’épilepsie au risque de mettre en danger votre compagnon.
Il n’existe (presque) aucune recette en homéopathie, tenez le pour dit.

2 commentaires sur « Signification des CH, K et LM »

  1. Ping: Olympe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :