Olympe

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.« 

Olympe, est une chienne Akita Américain de 4 ans.
Je la rencontre lors de ma visite chez sa propriétaire le 27 janvier 2022. Mme B. fait partie des praticiens non conventionnels pour humains du « grand Clermont » que j’ai sollicité et qui ont bien voulu me recevoir dans le but d’échanger sur nos pratiques, de créer un réseau et de se faire connaître les uns les autres auprès de nos patients.
Ce n’était pas prévu mais je suis sollicité pour aider Olympe par homéopathie.

Voilà ce que Mme B me raconte:
« Elle est au bout du rouleau, depuis que notre chat est décédé le week-end dernier (il y a 4 jours), elle est éteinte. Elle reste couchée en boule, ce qui n’est pas son habitude puisqu’elle dort tout le temps en s’étalant de tout son long, sur le dos et les 4 pattes en l’air. Elle prend alors toute la place sur le canapé. Il lui arrive même alors de se caler un coussin sous la tête telle une princesse.

Elle est extrêmement protectrice. Pour elle, le plus important, c’est la famille, le clan. C’est étonnant d’ailleurs qu’elle vous ait laissé rentrer sans se manifester ou vérifier que vous ne représentez pas un danger.

Avec moi, elle est collante, trop, je n’en peux plus parfois. Elle me considère comme son équivalent, au même niveau hiérarchique dans la famille et vient chercher les caresses avec moi. Plus encore depuis que le chat est mort.

Avec mon mari et les enfants par contre, ils passent après elle. Elle vérifie toujours que les enfants vont bien, elle les protège mais dans le clan, elle passe avant.

Elle est très sensible, trop parfois, si je reçois un enfant TDA (Mme B est graphothérapeute et reçoit chez elle des enfants pour corriger entre autres leur écriture), elle se manifeste en haut de l’escalier pour que je lui ouvre, se pose à côté de l’enfant, voire lui prend délicatement la main dans la gueule puis reste là calmement à côté. C’est comme si elle s’assurait que rien n’allait lui arriver. Avec les autres patients, elle se contente de rester couchée en haut de l’escalier.

Une fois, en balade sur un chemin habituel, il y avait une voiture garée. Je ne le saurai jamais mais ce jour là elle m’a forcé à faire demi-tour, elle m’a littéralement tirée vers l’opposé. Y avait-il un danger?

Elle est vraiment au bout du rouleau, ses yeux, on dirait Droopy tant elle est triste »

Nous montons observer Olympe: elle a vraiment un regard de tristesse profonde, las de la vie. Elle vient vers moi, me renifle puis va se recoucher, se relève doucement et va vers sa gamelle.

« Vous voyez, d’habitude à cette heure ci la gamelle est largement terminée »

Autre chose ?

 » Oui, elle a cette manie bizarre de nous renifler l’haleine. Elle s’approche de notre visage, on souffle vers son nez et elle parait rassurée. Des fois ça la fait même éternuer. »

Je n’ai pas trouvé cette « volonté de sentir l’haleine », c’est à ajouter à cette grande notion de protection, de vérification que tout va bien pour ses proches, cette « clairvoyance ».

Le travail d’écoute et de recueil des symptômes rares, bizarres et curieux est terminé. Je procède à un examen général rapide. La chienne n’est pas malade physiquement mais « psychologiquement » mais on ne sait jamais, cet examen pourrait révéler autre chose voire donner un nouveau symptôme rare, bizarre et curieux.
Il permettra en tout cas d’écarter le symptôme « Yeux-paupières tombantes » que j’aurais pu retenir avec l’expression « on dirait Droopy »: cela aurait été une erreur car de fait elle a un regard très triste mais ses paupières sont anatomiquement normales.

Désolé, je travaille en anglais…

Le 2ème médicament de la liste* est prescrit en 200K (voir article sur les dilutions) , une prise par jour pendant 3 jours qui sera prescrit.
C’est un grand médicament d’amour fusionnel, de clairvoyance, d’empathie pour les autres.
Aconit est cependant premier dans cette recherche mais Olympe n’est pas agitée du tout et le décès du chat n’était pas soudain, cela faisait des mois qu’il allait de mal en pis.
La méthode est donc importante pour faire sortir une liste restreinte de médicaments mais la connaissance de la matière médicale l’est tout autant pour établir le choix final.

Jour 1 du traitement: Olympe recommence à jouer mais reste triste.
Jour 2 et jour 3: pas plus d’évolution.
Jour 4: Olympe est de nouveau joyeuse, joueuse, présente comme avant.

Au 21 février 2022, en prenant des nouvelles, voilà le message que je reçois:

« Olympe va très bien, elle dort à nouveau les 4 pattes en l’air et demande régulièrement à jouer.
Nous sommes ravis et heureux de retrouver notre chienne avec sa joie de vivre et sa maladresse de gros chien. Nos filles sont également heureuses de retrouver des moments d’échanges et de jeux avec Olympe. Nous vous remercions encore pour le temps passé ».

* J’ai volontairement masqué les noms des médicaments apparaissant sur la grille de recherche finale. Je ne voudrais pas que certaines personnes tentent en « recette » les uns après les autres les médicaments sur leur animal « déprimé » après lecture de cet article.
Pour rappel: pas de recettes en homéopathie!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :